Aux sources du Bauhaus

En 1919, l’architecte Walter Gropius fonde à Weimar le Bauhaus («maison de la construction»), une école d’arts appliqués qui opère une synthèse entre les beaux-arts et l’artisanat. Malgré une brève existence de 14 ans, l’école a tracé un sillon profond dans l’univers de la création.
D’abord, le Bauhaus a développé des méthodes d’enseignement très novatrices qui vont se diffuser largement dans les écoles d’arts appliqués. Ensuite, il a ouvert la voie au design, en faisant germer l’idée d’objets tout à la fois fonctionnels, épurés et industrialisables. De surcroît, il a participé à l’éclosion de l’architecture moderne.
L’histoire du Bauhaus s’écrit dans trois villes : Weimar, Dessau et Berlin. Si votre voyage en Allemagne vous y mène, ne manquez pas de visiter les musées consacrés à cette fascinante école, et de découvrir ses constructions phares.



ALLER en ALLEMAGNE

Destination Berlin et Dessau

L'offre aérienne à destination de Berlin est très large, et la plupart des grands aéroports régionaux proposent des vols directs vers la capitale fédérale allemande.
Il est facile de rejoindre Dessau par le train depuis Berlin. Le trajet dure 1h40 maximum et la fréquence est de 1 train toutes les heures environ.
Mon billet de train Berlin-Dessau.

Destination Weimar

Pour se rendre à Weimar, le plus simple est de passer par Francfort, à la fois plaque-tournante aéroportuaire et gare TGV en liaison directe avec Paris (3h45) et Strasbourg (1h50). Il faudra ensuite 2h30 de train pour gagner Weimar.
Francfort mérite aussi qu’on s’y arrête. La ville compte quantité de musées remarquables, en premier lieu le Städel, célèbre dans le monde entier pour sa riche collection d’art occidental qui va du XIVème siècle à aujourd’hui.

Mon billet de train Paris-Francfort.
Mon billet de train Strasbourg-Francfort
Mon billet de train Francfort-Weimar.

HISTOIRE du BAUHAUS

Weimar : la fondation du Bauhaus

Walter Gropius fonde en 1919 le Bauhaus («maison de la construction»), une école qui fusionne deux établissements situés à Weimar (Thuringe) : l’Ecole des Arts Appliqués, créée en 1901 par Henry Van de Velde, et l’Académie des Beaux-Arts.

Le Manifeste

Dans un manifeste inaugural, Gropius déclare en préambule que « le but de toute activité plastique est la construction ! », puis constate que, au fil du temps, une frontière artificielle s’est formée entre les beaux-arts et l’artisanat, aussi lance-t-il un appel à réunifier les deux en inventant « la nouvelle construction de l’avenir ».

Le système d’enseignement

Pour élaborer le système d’enseignement du Bauhaus, Walter Gropius s’inspire fortement des corporations du Moyen Age, structurées en ateliers, lieux aussi bien de production que d’apprentissage, qui fonctionnaient suivant une hiérarchie maître-compagnon-apprenti.
A la fois formel, pratique et expérimental, le cursus de l’école s’ouvre par un cours préliminaire de 6 mois, destiné à éveiller la créativité des élèves et à s’assurer de leurs aptitudes, et se poursuit par un parcours de 3 ans dans différents ateliers couvrant des domaines aussi variés que le métal, le mobilier, la typographie, la peinture murale, le théâtre…
Chaque atelier est codirigé par un maître artisan et par un maître de la forme, c'est-à-dire un artiste, poste qu’occuperont quelques célébrités du monde de l’art, telles que Paul Klee et Vassily Kandinsky.

L'alliance avec l'industrie

Walter Gropius redéfinit en 1922 le programme du Bauhaus pour faire une place plus grande à l’industrie, qui est en train de bouleverser la façon de fabriquer, par ses innovations dans les processus, comme la fabrication en série, et dans les matériaux de construction (acier, béton, verre).

Pour expérimenter ces nouvelles techniques industrielles, les ateliers de l’école se lancent dans la réalisation de la Haus am Horn, un pavillon cubique imaginé par un maître du Bauhaus, Georg Muche. Cette maison modèle qui démontre la faisabilité d’un habitat fonctionnel, bon marché et rapide à construire est l’attraction de l’exposition du Bauhaus organisée à l’été 1923 autour du thème de « l’art et la technique, une nouvelle unité ».

Dessau : le nouveau départ du Bauhaus

En 1924, la coalition entre la droite et l’extrême droite qui vient de prendre les commandes du land de Thuringe réduit drastiquement les subventions au Bauhaus. La direction de l’école décide alors de déménager à Dessau, en Saxe-Anhalt, sa municipalité sociale-démocrate lui offrant un environnement de développement plus favorable.
Début 1925, le Bauhaus emménage dans des locaux provisoires à Dessau. En parallèle, la ville confie à Walter Gropius la construction d’un bâtiment pour accueillir l’école. Il conçoit un édifice à angles droits, toits plats et façades de verre, appelé à devenir une icône de l’architecture moderne. Le plan de l’édifice montre deux parties en L, aux fonctions bien différenciées, qui communiquent l’une à l’autre, permettant ainsi une circulation fluide. De leur côté, les ateliers conjuguent leur savoir-faire pour réaliser le mobilier et tout l’aménagement intérieur.
Début 1928, alors que le Bauhaus est au faîte de sa renommée, Walter Gropius démissionne. L’architecte suisse Hannes Meyer, qui lui succède, impulse de nouvelles idées. Le nouveau directeur fait reposer la formation sur deux pieds : l’art et la science. Il libère la construction des contraintes de l’esthétique et lui fixe pour mission première de répondre aux besoins sociaux.
En résonance avec les orientations fixées par Meyer, les idées communistes se diffusent dans le milieu étudiant du Bauhaus. Les membres de l’organisation communiste étudiante sont très agissants, au point que leur militantisme finit par braquer contre eux une fraction des élèves. Par ailleurs, leur participation à des luttes sociales extérieures à l’école irrite la municipalité de Dessau. Celle-ci désigne Meyer comme le responsable de la politisation du Bauhaus, et le révoque en août 1930.
L’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe, recommandé par Gropius, reprend les rênes. Sous sa direction, l’architecture prend une place prépondérante dans le programme d’enseignement.

Berlin : le crépuscule du Bauhaus

L’élection du parti nazi à la mairie de Dessau en novembre 1931 marque le début de la fin du Bauhaus. En 1932, l’école quitte Dessau pour renaître, sous un statut privé, à Berlin «la rouge». Mais, quelque temps après l’accession au pouvoir des nazis début 1933, les maîtres du Bauhaus doivent se résoudre à sa dissolution, plusieurs d’entre eux choisissant même de s’exiler d’Allemagne.


ITINERAIRE BAUHAUS

Weimar

Berceau du Bauhaus, Weimar a ouvert en 1995, dans une ancienne remise rénovée, un musée consacré à sa prestigieuse école.
Pour célébrer le centenaire du Bauhaus en 2019, la ville a fait les choses en grand. D’une part, avec l’inauguration d’un nouvel écrin pour son musée du Bauhaus, un bâtiment imaginé par l’architecte Heike Hanada ; d’autre part, avec l’ouverture au public de la Haus am Horn, une maison modèle construite en 1923 pour la première exposition de l'école.

Dessau

C’est Dessau qui a recueilli la plus grosse part de l’héritage du Bauhaus, avec trois réalisations majeures construites entre 1925 et 1928, inscrites par l’UNESCO à son Patrimoine mondial :
- le bâtiment de l’école, créé par Gropius ;
- les maisons des maîtres, demeures construites pour héberger les enseignants ;
- et la cité de Dessau-Törten, un groupement de maisons individuelles conçues par Gropius et aménagées par les ateliers du Bauhaus.

Ces trois sites sont administrés par une fondation qui les fait découvrir au public, en individuel ou à travers une visite guidée en anglais ou allemand. Dans le bâtiment du Bauhaus, la visite guidée permet de voir des pièces qui ne sont pas accessibles en visite libre, à savoir le bureau du directeur, une chambre d’élève et l’auditorium.
Adresse : Bauhaus Dessau Foundation, Gropiusallee 38, 06846 Dessau-Roßlau
Horaires d’ouverture des sites du Bauhaus à Dessau (en anglais).

Berlin

Fondé en 1960 à Darmstadt avec le soutien de Walter Gropius, et établi depuis 1979 à Berlin dans un bâtiment conçu par Walter Gropius et Alex Cvijanovic, le Bauhaus-Archiv a pour missions de conserver les archives de l'école, tant les documents que les réalisations des ateliers, et d'en faire connaître l'histoire au grand public.
En raison d'importants travaux de rénovation, le Bauhaus-Archiv Museum est temporairement installé à une autre adresse : Knesebeckstr. 1–2, Berlin-Charlottenburg.

 
Accueil | Contact | Mentions Légales | CGU

Copyright © 2015-2020 Escales Culturelles